Le Malzieu, cité médiévale au riche patrimoine

C’est avec la construction d’un oppidum romain (abris de défense) en aplomb de la ville que commence l’histoire du Malzieu. Les Gabales, habitants de ce qui deviendra par la suite le Gévaudan, s’installèrent autour de la villa Malzio construite en contrebas. Le nom définitif sera attribué à la révolution : Le Malzieu.

Le Malzieu Ville, cité médiévale du Gévaudan

Au fil du temps, le village prit de l’importance jusqu’à devenir au XI ème une dépendance du duché des Mercoeur. Famille très importante du Gévaudan et de l’Auvergne, elle fit du Malzieu une des places forte de la région. Du XI ème au XIII ème siècle, on érigea les puissantes murailles aux tours impressionnantes et les châteaux de la cité et de ses environs.

Aujourd’hui, outre les remparts et quelques tours, on peut encore observer la Porte Haute, l’une des trois entrées de la cité, et les vestiges du « Fort Antic ».

La ville se para ensuite de ses monuments, de ses places et rues au caractère encore préservé.

Le fait marquant de l’histoire du Malzieu fut la peste du XVII ème siècle qui tua 80% de sa population. Dans le but d’aseptiser la ville, l’apothicaire Jean Conché mis le feu aux maisons atteintes de la peste, s’en suivi un incendie qui ravagea une grande partie de la cité. Le Malzieu fut alors reconstruit avec l’aide de maçons Italiens, donnant un cachet unique à la ville. La plupart des façades sont inscrites à l’inventaire des monuments historiques de France.

Le Malzieu

Afin de découvrir de plus près le Malzieu ville n'hésitez pas à profiter du circuit le Malzieu en boucle (16 Km, 4 heures) ou encore de la visite guidée toute l'année sur simple demande ou via le parcours historique composé de 28 arrêts.

Le Malzieu, cité médiévale en LozèreL'Eglise du Malzieu